Mettre en place un échéancier de paiement

Lorsque le débiteur est disposé à payer mais n’est pas en mesure de le faire du fait de sa situation financière, mieux vaut alors négocier avec lui un échéancier de paiement.

Cette solution, si elle est mise en place de façon réaliste, permettra dans la plupart des cas de récupérer au moins une partie de la créance avant que sa situation ne s’aggrave.

Ce dernier cas devra avoir été prévu au moment de la mise en place de l’échéancier : On veillera ainsi à faire apparaître une clause rendant exigible immédiatement l’intégralité du solde de la créance en cas de non paiement d’une des mensualités. Incitant le débiteur à respecter l’échéancier, cette clause essentielle permettra aussi d’avoir les mains libres si la situation se complique (ex: cessation de paiement).

Une réflexion au sujet de « Mettre en place un échéancier de paiement »

Les commentaires sont fermés.