Gardez des preuves de la commande et de la livraison

Au cas où le client n’aurait pas l’intention de vous payer, vous seriez alors amenés lors de vos poursuites à devoir prouver le bien fondé de vos créances. La tâche en sera donc largement simplifiée avec des preuves écrites. Dans la plupart des cas, la facture ne pourra pas constituer une preuve (sauf par acceptation tacite), elle ne reste qu’un document comptable émis unilatéralement par le créancier. Lire la suite